Infos matérielles pour la semaine

– Si possible, c’est bien de ramener une tente et du matériel de couchage (duvets et couvertures). Il y a de la place pour dormir à la Chataigne dans des dortoirs, mais ils risquent d’être déjà en partie occupés suite au week-end organisé par la coordination anti-aéroport le 3-4 août, qui va probablement amener beaucoup de monde sur la ZAD.

– Les repas de midi et du soir seront assurés du mardi midi au vendredi soir (et samedi si la semaine se prolonge), mais pas les petits déjeuners (à part le pain). On aurait bien aimé mais c’est déjà pas évident de s’occuper de tout le reste… Merci donc (pour celles/ceux qui peuvent) de ramener de la nourriture pour le petit déjeuner (confitures et tartinades, lait végétal, flocons d’avoine…). Pareil pour le lundi soir, où on a prévu un repas partagé avec ce que tout le monde aura amené.

Posted in General | Leave a comment

Présentation de la semaine

Partout dans le monde, chaque jour, des milliards d’animaux non-humains de toutes espèces souffrent et meurent pour assouvir les besoins de l’humanité. C’est ce que nous nommons exploitation animale.

Le capitalisme moderne l’a bien compris, lui qui a porté cette exploitation et les souffrances qu’elle engendre à un degré jamais atteint auparavant, à travers la production de viande, lait, oeufs, cuir et miel, l’expérimentation sur animaux en laboratoire, ou l’anéantissement pur et simple d’écosystèmes et des êtres qui y vivent. Toutes ces pratiques ont pour but d’accroître les profits des classes dirigeantes, permettant au passage de maintenir en place le mode de vie d’une grande partie de la population mondiale, particulièrement dans nos pays riches, qui dépend des produits animaux.

Il est toutefois rare, même au sein des mouvements anarchistes et anticapitalistes, que la question de l’oppression des animaux soit abordée. Nous, groupe d’individu-e-s anticapitalistes et antiautoritaires, sommes pourtant convaincu-e-s que l’émancipation des humain-e-s n’a guère de sens si elle ne s’accompagne pas de l’émancipation de tous les êtres vivants. Nous ne pensons pas que les animaux non-humains nous soient inférieurs ni qu’il soit légitime de les faire souffrir, pour quelque raison que ce soit. De même que nous luttons au quotidien pour tenter d’en finir avec les systèmes de domination capitaliste, sexiste, raciste et autres, nous voulons nous battre pour donner une chance aux animaux de vivre leurs vies sans meurtre, enfermement ni torture.

Nous ne pensons donc pas que la solution soit de réformer le système de l’exploitation animale pour le rendre plus supportable. Nous ne réclamons pas des cages plus grandes pour les poules en batterie, mais la suppression des cages et de l’usine qui va avec. La libération animale est à nos yeux une nécessité éthique qu’aucun élevage raisonné ne suffira à mettre en oeuvre. Nous n’avons cependant pas de solutions toutes faites_: le véganisme au niveau individuel, c’est à dire le fait de ne consommer aucun produit issu de l’exploitation animale, n’est clairement pas à lui seul une solution à un problème global.

Plusieurs d’entre nous vivent et luttent sur la ZAD, lieu de lutte contre un aéroport mais aussi contre le monde capitaliste qui l’engendre. Ici des millions d’animaux sont menacés par le bétonnage, mais à l’heure actuelle ce sont déjà des milliers d’animaux d’élevage qui vivent ici enfermés, souvent avant une mise à mort à plus ou moins longue échéance. Beaucoup de personnes qui participent à cette exploitation sont pourtant des habitant-e-s qui luttent ici contre le même ennemi que nous, pour la plupart depuis bien plus longtemps que nous.  Tout cela rend la lutte contre l’exploitation animale encore plus d’actualité ici qu’ailleurs, mais également difficile à mener au sein d’un mouvement qui refuse en grande partie de la considérer comme une domination à abattre. Nous pensons pourtant qu’il y aurait beaucoup à construire ici à ce sujet, dans une lutte qui semble avoir ouvert une brèche en France à la question des animaux et de la nature.

C’est pourquoi nous invitons sur la ZAD du 5 au 11 août toutes les personnes intéressées par la question animale et se reconnaissant dans des principes antiautoritaires. Nous aimerions faire de cette semaine un espace de rencontre de gens impliqué-e-s ou désireux/ses de s’impliquer avec des bases radicales dans la lutte pour les animaux, ainsi qu’un espace de débats sur l’exploitation animale en général et au sein des luttes sociales, sur la ZAD et ailleurs.

Posted in General | Leave a comment

Programme

Nous travaillons toujours sur le programme et cette page se remplira au cours des semaines qui précèderont le 5 aout. Tenez-vous au courant des changements grâce au site.

Si vous voulez proposer une conférence, un atelier ou une discussion, n’hésitez pas à le proposer sur  antispezad@riseup.net

Il y a beaucoup d’espace et de temps.

La semaine pour la libération animale se déroulera du 5 au 11 Aout à la ZAD de Notre Dame des Landes, prés de Nantes. Comment y accéder.

*Lundi 5
-15h : Présentation générale de l’antispécisme.
-20h : Discussion sur l’agriculture : agroindustrie et élevage, agriculture végane + Repas partagé

*Mardi 6
-9h : Discussion libre et préparation collective du repas
-12h30 : Repas
-14h : Discussion : Nos vies en tant que végan-e-s, contradictions et solutions
-16h : Discussion : L’industrie de l’exploitation animale
-21h : Repas + Projection

*Mercredi 7
-9h : Discussion libre et préparation collective du repas
-12h30 : Repas
-14h : Présentation des collectifs et des campagnes en cours pour les animaux
-16h : Discussion sur les stratégies de lutte
-21h : Repas + Projection: Bold native

*Jeudi 8
-9h : Discussion libre et préparation collective du repas
-12h30 : Repas
-14h : Discussion : Véganisme et luttes anticapitalistes
-16h : Discussion : Lutter contre le fascisme et le nationalisme dans les mouvements pour les animaux
-20h : Repas

*Vendredi 9
-9h : Sortie cueillette de plantes sauvages sur la ZAD + Préparation du repas
-12h30 : Repas
-14h : Véganisme et féminisme
-16h : Partage de compétances vidéastes, projets de films et zines francophones et/ou internationaux, sous la forme de réseaux et de partage. Création visuelle, création littéraire.

*Samedi 10
Temps ouvert suivant les propositions des personnes
présentes

 

Posted in Programme | Leave a comment

Véganisme et luttes anticapitalistes

Jeudi 8 à 14h

Le capitalisme n’exploite pas seulement les humains mais aussi et surtout les autres animaux, qui sont traités comme des ressources ou des éléments à éliminer. Dans certains pays, en Grande-bretagne ou aux Etats-unis par exemple, une partie des mouvements pour les animaux a réussi à lier ces deux combats et est largement présente dans les luttes anticapitalistes.

C’est loin d’être le cas en France, où les mouvements d’opposition au capital, même ceux qui se revendiquent comme radicaux, restent la majeure partie du temps cantonnés à la défense d’intérêts purement anthropocentrés (c’est à dire centrés sur les seuls êtres humains). Même dans des luttes comme celle menée sur la ZAD, les discours et les pratiques de défense des animaux – et dans une moindre mesure de la nature – restent minoritaires et souvent invisibilisés, rencontrant même l’hostilité d’une grande partie des personnes prenant part à ces mouvements. Ce refus d’accorder une place au combat contre une oppression, ce qui revient à nier cette dernière, rappelle d’ailleurs le traitement que subissent nombre de compagnon-ne-s en lutte contre le sexisme, le racisme, l’homophobie ou le validisme.

On aimerait donc parler de nos expériences et de nos positionnements vis-à-vis de la libération animale dans les luttes sociales auxquelles on prend ou a pris part, et de comment il est possible de la faire reconnaître comme un combat politique légitime et nécessaire.

Posted in jeudi 8 | Leave a comment

Libération animale et féminisme

Vendredi 9 à 14h

Les inégalités de genre et l’oppression des animaux ont les mêmes causes : le patriarcat. Celui-ci établit une hiérarchie qui place l’homme (blanc, hétérosexuel) au-dessus des femmes, des enfants et des animaux, et justifie leur exploitation et leur consommation par l’affirmation d’une supériorité et de la séparation qui en découle.

Les femmes comme les animaux sont considéré-e-s comme une marchandise à consommer. Tandis que les animaux (souvent les femelles en particulier) sont exploité-e-s pour leur chair, leurs oeufs et leur lait, les femmes sont objectifié-e-s et leurs corps objets de consommation.

Dans cette discussion, nous voudrions examiner les racines de l’oppression, explorer ensemble comment elle se manifeste dans différents contextes (dans l’histoire, sur la ZAD et ailleurs), découvrir ce que nous pouvons apprendre les un-e-s des autres et comment nous pouvons travailler ensemble.

Personne ne sera libre jusqu’à ce que tout le monde soit libre !

Posted in vendredi 9 | Leave a comment

Nos vies en tant que végan-e-s : cohérence et contradictions

Mardi 6 à 14 h

On vit dans un monde où, en tant qu’humain-e-s vivant dans une société basée en grande partie sur l’exploitation des animaux, il est très difficile de ne pas y contribuer. Dans nos vies de tous les jours, il est souvent difficile de trouver de la nourriture végane ou des produits non testés sur les animaux, et même quand c’est le cas la plupart des produits de consommation sont produits grâce la souffrance d’animaux humains et non-humains. De plus, nous nous retrouvons sans cesse en face de situation ou des animaux sont oppressés de diverses manières, parfois par nous-mêmes, souvent sans savoir ce qe nous pouvons faire pour faire cesser cette oppression.

Le but de cette discussion est de parler de ce qu’on rencontre dans nos vies de tous les jours en ayant choisi la voie du véganisme, et de toutes les difficultés et contradictions que ce choix implique. On aimerait échanger nos ressentis, ce qu’on vit, et essayer de trouver des solutions pour vivre le mieux possible en cohérence avec les convictions qu’on porte. Pour autant cette discussion n’a pas vocation à être autocentrée sur nos seules difficultés d’humain-e-s, mais bien à essayer de trouver autant qu’on le peut des moyens concrets de vivre sans participer à la domination sur les animaux, parce que même si c’est pas grand chose, le monde sans exploitation animale qu’on essaye de faire germer commence par nos propres choix de vie.

Posted in mardi 6 | Leave a comment

Stratégies de lutte

Mercredi 7 à 16 h

Dans l’état français, les personnes engagées pour les droits des animaux en général sont malheureusement peux nombreuses en comparaison avec d’autres pays européens. De fait, une bonne partie des activités menées en faveur des animaux le sont par des associations dont seules un petit nombre prône le véganisme et la libération animale, et qui agissent pour la plupart dans un cadre institutionnel et légaliste. Sans remettre en question la totalité de ces modes d’action, nous pensons quant à nous qu’il est nécessaire de s’organiser également de manières différentes, entre autres par l’action directe sous ses innombrables formes.

Cela amène beaucoup de question sur les moyens d’organisation qui nous semblent pertinents ou pas : quels discours politiques est-ce qu’on veut porter sur la question animale ? Quelles méthodes nous sembles productives ou improductives, éthiques ou non pour ça ? Quelle position adopter vis-à-vis des différents courants animalistes, dont beaucoup ne sont clairement pas opposés à la consommation et à l’exploitation des animaux en général ? On aimerait parler de tout ça, et pourquoi pas essayer de trouver quelques pistes pour apporter des perspectives aux mouvements végans radicaux.

Par ailleurs il nous semble important de préciser qu’on ne souhaite pas faire de ce moment un espace d’organisation pour des actions directes de type libération d’animaux ou autres, d’abord parce qu’on a probablement pas tout-e-s le même point de vue sur la question, ensuite pour des raisons de sécurité assez évidentes !

Posted in mercredi 7 | Leave a comment

Présentation des collectifs présents et des campagnes en cours

Mercredi 7 à 14 h

Présentation des activités des différents collectifs et individu-e-s présent-e-s, impliqué-e-s dans les luttes contre l’exploitation animale, et des campagnes en cours en Europe.

On part du constat qu’il est dur de communiquer entre personnes impliquées dans les luttes antispécistes en-dehors des organisations formelles (assos et autres), ne serait-ce que parce qu’on est peu à agir de manière autonome ou informelle et qu’il est souvent compliqué de s’organiser là où on vit, et d’autant plus avec des collectifs d’autres endroits. Il existe pourtant pas mal d’initiatives un peu partout : tables d’info, manifs et rassemblements, cantines véganes… On aimerait donc que ce soit un temps d’échange pour avoir un aperçu de ce qui se fait dans l’état français et ailleurs comme activités pour la libération animale, et créer des liens entre elles.

Par ailleurs, plusieurs campagnes nationales ou internationales sont en cours pour lutter contre l’exploitation aimale sous ses differents aspects : vivisection, corridas… Ces campagnes rassemblent relativement beaucoup de monde de différents horizons politiques, et il nous semble important de les faire connaître et de réfléchir ensemble à comment y participer.

Ce moment de présentation et d’échanges débouchera à 16 heures sur une discussion à propos des stratégies de lutte pour les animaux.

Posted in General | Leave a comment

Présentation de l’antispécisme

Nous désirons présenter et discuter de l’antispécisme, car cette idéologie, qui date des années 70, est souvent mal comprise et floue.

La pensée antispéciste ne prétend pas qu’il n’est « pas naturel » ou « pas normal » de manger de la viande. Elle porte sur un autre débat. Elle pose une base de réflexion sur la considération que l’on accorde en fonction de l’espece. L’antispécisme s’oppose aux discriminations et dominations engendrés par le spécisme, à l’instar des discriminations et oppressions racistes, sexistes, validistes…

Croire qu’une espece définit les caractéristique individuelles d’un individu, et par concéquent la maniere dont il faut traiter cet individu est une généralisation spéciste.

Les droits où les considérations que l’on donne ou porte aux animaux ne devraient pas dépendre de l’espece à laquel ils appartiennent, mais aux libertés que nous voulons accorder à chacun et chacune.

Posted in Lundi 5 | Leave a comment

Projection de bold native

Mercredi 7, sera projetté le film Bold Native, de Denis Hennelly.   1h45

Le film suit l’histoire d’un activiste de la libération animale, qui s’appelle Charlie Cranehill, et qui est recherché par le FBI pour terrorisme domestique.

Suivant la loi US actuelle (tel qu’établie par l’AETA, Animal Enterprise Terrorism Act), la libération animale et de nombreuses autres activités de protestation pour les droits des animaux sont maintenant considérées comme du terrorisme et ceux et celles qui sont accusés sont condamnés à de plus sévères sentences.

Charlie voyage à travers le pays avec une petit cellule, qui organise en commun la première libération coordonnée à l’échelle nationale.

Le père de Charlie, Richard, qui s’est brouillé avec son fils, est un directeur général d’une grande entreprise. Quand le FBI rend visite à Richard, pour perquisitionner sa maison et trouver des informations sur Charlie, Richard doit décider s’il continue à attendre que Charlie rentre à la maison, ou bien chercher son fils et le trouver avant que le gouvernement ne le fasse.

Le film suit également une jeune femme, appelée Jane, qui travaille dans une organisation qui négocie avec les entreprises en ce qui concerne un traitement plus humain des animaux.

Nous utilisons ces trois histoires comme une intersection pour explorer le débat entre l’abolitionnisme et la protection animale, la signification des mots terrorisme et violence, et d’essayer d’aller à l’intérieur des coeurs et des esprits des personnes qui risquent leur liberté pour les vies des animaux non humains.

Posted in mercredi 7, projections | Leave a comment

Agriculture végane + Repas partagé

Lundi 5 à 20h

Ce temps sera consacrée à l’agriculture industrielle et son rôle direct et indirect dans l’exploitation animale (élevage, destruction et accaparation des terres et des habitats naturels pour nourrir les animaux exploités…), ainsi qu’au mode de production qu’il est nécessaire d’y opposer : l’agriculture biovégane. En effet,nous souhaitons engagé des discussions sur la manière de produire notre nourriture, à la ZAD comme ailleurs.

Plusieurs intervenants viendront communiquer sur les moyens de produire des aliments biologiques et véganes, dans le respect de l’environnement et de ses habitants.

L’idée est de discuter en partageant un repas, ramène de quoi manger ! (végétalien bien sûr)

Posted in General, Lundi 5 | Leave a comment